readaptation-interne

Nouvelles

réseaux sociaux

Plus de 2200 intervenants formés depuis 2012, un très haut taux de satisfaction, des formateurs formés dans la majorité des régions du Québec qui dispensent la formation… On peut dire que le programme de formation en dépendance pour les CSSS est une réussite et un exemple de l’importance de la collaboration entre la 1re et la 2e ligne!

À la base, le mandat de formation émane de l’Offre de service en dépendance du MSSS 2007-2012 (celle-ci est maintenant prolongée jusqu’en 2015) qui statue que les intervenants de la 1re ligne doivent avoir accès à une offre de formation en dépendance. Afin de créer la formation, le MSSS a fait appel aux CRD et aux CSSS, qui ont travaillé conjointement à mettre sur pied cette formation de 2 jours.

En tant qu’Institut universitaire ayant une mission d’enseignement, c’est le Centre de réadaptation en dépendance de Montréal – Institut universitaire (CRDM-IU) qui a le mandat d’offrir cette formation dans la région montréalaise et de la coordonner partout au Québec.

Patricia Beaulac, infirmière, et Myriam Cardinal, criminologue, sont les deux formatrices actuelles du CRDM-IU qui sont jumelées à un intervenant répondant en dépendance d’un CSSS. « Nous ne pourrions donner une telle formation sans la participation d’un intervenant de la 1re ligne, raconte Patricia Beaulac. Être deux formateurs, un de la 1re et un de la 2e ligne, donne beaucoup de couleur à la formation en plus de s’assurer d’être collés sur les préoccupations des intervenants des CSSS et des meilleures pratiques en dépendance. »

« Les intervenants des CSSS apprennent à connaitre le réseau des CRD pendant cette formation. La collaboration en est renforcée. Des intervenants font ensuite appel à notre expertise pour des cas précis. Le lien est fait et cela aide grandement au partenariat et à la continuité des soins et services entre la 1re et la 2e ligne », croit pour sa part Myriam Cardinal.

Les outils présentés dans cette formation sont en effet adaptés aux CSSS et ne sont pas ceux utilisés dans le CRD.  Le tronc commun d’une journée et demie présente les concepts de base et les intervenants peuvent ensuite approfondir soit le volet santé mentale et dépendance ou parentalité et dépendance le temps d’une demi-journée. En plus de vignettes cliniques, la formation mise beaucoup sur l’interaction entre les participants afin d’approfondir les situations vécues sur le terrain.

Les intervenants ayant suivi la formation sur les concepts de base peuvent parfaire leurs connaissances grâce aux formations de l’approche motivationnelle et Alcoochoix +, qui font également partie de ce programme. Bientôt, deux autres formations seront offertes : les équipes de liaison en dépendance en milieu hospitalier et les troubles concomitants.

À terme, l’objectif du programme est d’assurer la présence de formateurs dans chaque région et de former l’ensemble des intervenants concernés de la 1re ligne. Le CRDM-IU garde le mandat de s’assurer de la qualité de la formation donnée par d’autres formateurs. Il reçoit les évaluations des intervenants formés et les analyses. Tel que mentionné précédemment, les évaluations sont très positives.

Nous sommes fiers de ce programme de partenariat sur lequel nous continuerons de travailler fort au cours des prochaines années

 

Pour plus d’informations, contactez Rachel Charbonneau rachel.charbonnneau@ssss.gouv.qc.ca

Ecrire un commentaire

requis

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>