readaptation-interne

Nouvelles

réseaux sociaux
Le porte-parole de la Fondation Dollard-Cormier, Maxim Martin
Le porte-parole de la Fondation Dollard-Cormier, Maxim Martin

Montréal – le lundi 19 novembre 2012 – Dans le cadre de la semaine de prévention de la toxicomanie, Maxim Martin – humoriste et porte-parole de la Fondation Dollard-Cormier – a lancé un appel aux jeunes québécois : savoir rester intense au naturel !

Il est vrai qu’en tant qu’ancien usager du Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances, Maxim sait de quoi il parle.  S’il est aujourd’hui loin de ses vieux démons et des problèmes de dépendance, c’est en partie grâce à sa passion pour le sport. Mais derrière les jokes de l’humoriste se cache aussi un porte-parole engagé : le volet scolaire 17-24 ans du Centre lui tient particulièrement à coeur : « À cet âge tout est possible, tout peut encore changer », comme il aime le rappeler. C’est donc tout naturellement qu’il s’investit auprès de ces jeunes afin de les aider à bâtir une vie sans dépendance.

Le message de Maxim Martin

► « Les jeunes du volet scolaire 17-24 ans me disent souvent que je suis comme une idole pour eux mais ce sont eux les vrais héros. Avoir la maturité, la prise de conscience d’arrêter de consommer si jeune, allumer comme ils le font à leur âge, c’est admirable »Les dépendances chez les élèves du secondaire en quelques chiffres
► L’âge moyen d’initiation à l’alcool est de 12,6 ans
► À 14 ans, 60 % des jeunes ont bu de l’alcool une fois dans l’année (soit trois élèves sur cinq)
► À 16 ans, 80 % des jeunes ont bu de l’alcool une fois dans l’année (soit quatre élèves sur cinq)
► Parmi les élèves qui ont consommé de l’alcool, 67 % l’ont fait de manière excessive. (On entend ici par manière excessive le fait d’avoir pris cinq consommations d’alcool ou plus en une même occasion)
► 28 % des élèves de secondaire ont consommé de la drogue au moins une fois dans l’année (soit un élève sur quatre)
► 6 % des élèves semblent avoir un problème de consommation en émergence pour lequel une intervention de première ligne est souhaitable (information, discussion, etc.).
► 6 % des élèves semblent avoir problème important de consommation pour lequel une intervention spécialisée serait requise
Source: Institut de la statistique du Québec, Enquête québécoise sur le tabac, l’alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire, 2008.

Le Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances
► Le Centre offre des services gratuits aux personnes ayant des problèmes d’alcool, de drogue, de jeu et de cyberdépendance, sur l’île de Montréal
► 7 000 à 10 000 usagers sont reçus gratuitement chaque année au Centre
► Plus de 50 000 interventions chaque année au Centre

Le volet scolaire 17-24 ans du Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances
► C’est une école de la deuxième chance pour les jeunes de 17 à 24 ans qui sont en situation de décrochage scolaire et qui ont des problèmes de dépendance
►Le volet scolaire est un programme scolaire unique en son genre au Québec : il est le seul destiné aux jeunes adultes ayant des problèmes de dépendance et souhaitant reprendre le chemin des études
► Le programme va de la secondaire 1 à la secondaire 4
► Après la secondaire 4, l’objectif est de réintégrer le système scolaire au régulier
► Le taux de réussite aux examens est de 98 % pour 2011-2012
► Taux de réussite aux examens depuis sa création en 2008 : plus de 92 %
► Le programme existe depuis plus de 4 ans, en partenariat avec la Commission scolaire de Montréal

La Fondation Dollard-Cormier
► La Fondation collecte des fonds pour financer des programmes comme le volet 17-24 ans.
► Sans l’appui financier de la Fondation, le volet 17-24 ans n’existerait pas puisque plus de 50 % du financement repose sur la Fondation
► La Fondation collecte des fonds afin d’aider les 7 000 à 10 000 usagers reçus chaque année au Centre
► Pour faire un don à la Fondation : www.fondationdc.com

– 30 -

Les commentaires sont fermés.

Infolettre