progserv

Institut universitaire sur les dépendances

Collaboration Franco-Québécoise

Améliorer la performance des soins est une priorité dans le contexte de compression des dépenses publiques et des besoins émergents. Les troubles mentaux, incluant l’addiction aux substances psychoactives, sont parmi les principales causes de morbidité et d’années potentielles de vies perdues. Dans ce contexte, le partenariat intégrant une perspective d’analyse comparative Québec/France, vise à consolider le savoir et le transfert des connaissances afin d’améliorer la performance des services à mieux répondre aux besoins des clientèles avec troubles mentaux, troubles d’addiction aux substances psychoactives et troubles concomitants. La programmation inclut trois axes:

1) un volet de recherche en épidémiologie;

2) un volet services, orienté sur l’exploitation des banque de données administratives (BDA), de recherches cliniques ou organisationnelles en cours et la mobilisation des réseaux de l’équipe; et

3) un volet transversal, axé sur les défis méthodologiques/théoriques et le transfert de connaissances.

Ces axes de recherche sont originaux. Les BDA ont été peu exploitées à ce jour, et des avancées significatives sont attendues (ex.: profils chroniques, trajectoires de soins et de rétablissement). Les bonnes pratiques et leur implantation sont aussi un champ d’étude clé à consolider. Enfin, chacun des axes est exploité à partir des recherches en cours des membres de l’équipe. La perspective comparative Québec/France contribue à mieux comprendre les effets du contexte sur les résultats des trois axes de recherche.

 

Partenaires Québécois

     Marie-Josée Fleury

Co-chercheurs principaux du projet du côté Québécois

     Serge Brochu

     Élise Roy

     Alain Lesage

 

Partenaires Français

     Christine Passerieux

Professeure de psychiatrie à l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et co-directrice de l’équipe de recherche universitaire : Études cliniques et en santé publique sur les handicaps psychiques, cognitifs et moteurs. Elle participe aux travaux du Centre de Preuve en Psychiatrie et en Santé Mentale en partenariat avec la Haute autorité de santé en France.

Présentation : Parcours de santé des personnes vivant avec une schizophrénie : bilan de la situation française, propositions d’amélioration et place de l’évaluation comme levier d’amélioration

     Didier Jayle

Professeur d’addictologie au Conservatoire national des arts et des métiers (le CNAM). Il est médecin des hôpitaux de Paris très impliqué dans le VIH. Il a été président de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et la toxicomanie (MILDT) pour la coordination de la politique publique en matière de drogues auprès du Premier Ministre, de 2002 à 2007.

Présentation : Aspects législatifs et politiques du cannabis : L’état des lieux en France

     Marcel Jaeger

Co-chercheur principal du projet du côté français

Professeur titulaire de la Chaire de travail social et d’intervention sociale au Conservatoire national des arts et métiers (le CNAM). Il est aussi chercheur au Centre national de la recherche scientifique du Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (LISE-CNRS).

Présentation : Une démarche communautaire innovante : Les groupes d’entraide mutuelle (GEM)

     Vivianne Kovess Masfety

Psychiatre épidémiologiste. Professeure honoraire à l’École des Hautes Études en Santé publique et chercheure associée à l’Unité de recherche de l’Université Paris Descartes. Elle est aussi Professeure associée à l’Université McGill et à l’Université de Montréal, et chercheure associée à l’Institut universitaire de santé mentale de Montréal.

Présentation : Différences gendrées et accès aux soins pour problèmes de santé mentale

     Paul Roux

Psychiatre au Centre Hospitalier de Versailles et chercheur dans le laboratoire Études cliniques et en santé publique sur les handicaps psychiques, cognitifs et moteurs de l’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Il mène des recherches sur les troubles cognitifs et les parcours de soins des patients atteints de troubles mentaux sévères en France et au Québec. Il participe aux travaux du Centre de Preuve en Psychiatrie et en Santé Mentale en partenariat avec la Haute autorité de santé en France.

     Saïd Acef